Pour la rentrée, découvrez nos formations DPC et approfondissez vos connaissances


Médecin

Témoignage du Docteur Franck Lalloum : le Remplacement en ophtalmologie

A 35 ans, Dr Franck Lalloum a lancé son cabinet d'ophtalmologie à Levallois-Perret. Diplômé en 2011, il a été interne des hôpitaux de Paris, assistant hospitalier au CHI de Créteil et chef de Clinique à la Faculté de Médecine Paris XIII. Dr Lalloum s'est spécialisé en chirurgie de la cataracte, rétine médicale et chirurgicale. Il revient pour RemplaFrance sur ses années de remplacement de 2008 à 2015.



Une continuité malgré tout

"J'ai eu la chance de pouvoir exercer un remplacement au sein d'un seul et même cabinet de 2008 à 2015. J'exerçais une fois par semaine, tous les samedis. J'ai pu suivre des patients sur plusieurs années comme cette petite patiente d'un an, qui avait un strabisme jusqu'à ses 7 ans. Mais mon cas est particulier. C'est assez rare de pouvoir avoir ce suivi avec la patientèle. Généralement, quand on est remplaçant, le suivi est souvent assuré par le médecin remplacé ou un autre remplaçant. Autre exception à la règle, j'ai aussi pu faire des remplacements en chirurgie."



Idéal pour débuter une carrière

"Le remplacement a plusieurs avantages. Le premier est financier. En ophtalmologie, on peut commencer au milieu d'internat, au sixième semestre. C'est avantageux car on est moins taxé. On est considéré comme cotisant secteur 1 avec 10 % de cotisation URSSAF alors qu'elle est à hauteur de 25 % quand on exerce en libéral de secteur 2. De plus, cela permet de tester la vie en cabinet, les différents types de patients, etc. Le remplacement donne une meilleure compréhension de l'activité libérale."



Ce qu'on ne dit pas sur le remplacement

"Il faut savoir s'adapter rapidement. Quand on arrive, on découvre le cabinet, le matériel, les logiciels, et surtout le plus important : les patients. Il faut donc faire preuve d'intégration rapide. Il faut apprendre à connaître aussi les confrères de la région à qui adresser les patients si besoin."



Pourquoi l'installation en cabinet ?

"Je suis actuellement en train de monter mon cabinet à Levallois-Perret. Fort de mes 8 années d'expérience en remplacement, je vais désormais pouvoir avoir ma propre patientèle, gérer mon agenda, suivre les patients de A à Z et travailler plus ! Je vais aussi pouvoir valoriser le matériel, les locaux et le patrimoine. C'est une des raisons qui m'incite à me lancer dans l'aventure !"

Découvrir le site du Dr Lalloum